Le transfert de graisse autologue est en train de devenir une chirurgie à la fois esthétique et reconstructrice. L’utilisation dans le cadre reconstructif va de la reconstruction mammaire aux traitements des cicatrices. Dans le domaine de la chirurgie esthétique, l’augmentation des fesses et des seins ainsi que les injections au niveau du visage sont des traitements où l’on utilise fréquemment le transfert de graisse.

Les techniques précédentes telles que la centrifugation, le filtrage ont été remplacées ces dernières années par des méthodes innovantes de purification. Aujourd’hui, il est possible de collecter et préparer la graisse avec une meilleure pureté et plus rapidement mène à une meilleure utilisation ainsi que de meilleurs résultats.

Les facteurs essentiels de la préparation de la graisse incluent la capacité à séparer les cellules graisseuses, les nettoyer et les isoler pour l’injection efficace dans un environnement stérile. Les deux interventions les plus fréquemment demandées qui demandent un transfert de graisse est la reconstruction mammaire et la Brazilian Butt Lift (augmentation des fesses par injection de graisse).

Injection de graisse : reconstruction mammaire

Dans la reconstruction mammaire, la graisse a souvent été utilisée pour corriger les irrégularités de contours au 3ème stade de la reconstruction. En pratique cependant, les bénéfices du transfert de graisse autologue et des cellules adipeuses régénératrices dérivées sont plus avantageux dans le cadre d’une thérapie de radiation et de reconstruction. Le transfert de graisse au niveau sous-cutané du plan du sein irradié améliore la qualité, le volume et l’état des tissus avant la chirurgie mammaire en Tunisie.

La reconstruction mammaire commence avec un transfert de graisse autologue 3 à 6 mois après la thérapie de radiation suivie par une implantation mammaire après un nouveau délai de 3 à 6 mois.